Mariane Néron-Ré

Mariane Néron-Ré

Tâche : Invitée spéciale

Port d'attache : Laval

Période à bord : 26 juin 2005 au 30 juin 2005

Qu'est-ce que le fleuve Saint-Laurent évoque pour vous ?

Du haut de ses 11 ans, Mariane est une fille enjouée, curieuse, aventurière et vraiment très sociable. Un voyage à bord du Sedna IV était tout à fait dans ses cordes.

Elle avoue que jusqu’à maintenant, le fleuve ne représentait pas grand-chose dans sa vie. C’est à peine si elle le voyait en traversant le pont Jacques-Cartier. En fait, elle savait que le fleuve Saint-Laurent existe, mais elle s’en préoccupait peu.

À bord du Sedna IV, Mariane a eu une véritable révélation. À travers les échanges avec des scientifiques et des gens impliqués au niveau de l’environnement, elle a pris conscience de l’importance du fleuve et elle a compris plein de choses à son sujet.

Selon vous, pourquoi est-il important de préserver le Saint-Laurent ?

Maintenant, Mariane croit qu’il est vraiment important qu’on parle du fleuve et qu’on en prenne soin. Beaucoup d’usines polluent et elle trouve ça « franchement dégueulasse », comme elle dit. Elle est d’avis que notre responsabilité à tous est de ne pas y jeter de déchets et d’y faire plus attention. Mariane est inquiète parce qu’on ne peut pas se baigner partout dans le Saint-Laurent et qu’on entend aussi parler de poissons morts… « Les trois quarts de la planète sont recouverts d’eau et si on ne respecte pas l’eau, la Terre va devenir un gros dépotoir ! » Elle a compris que le fleuve est vital pour nous et aussi pour les enfants qui viendront après nous.